Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juin 2010 4 24 /06 /juin /2010 08:04

le vert  tranchant

des rizières

patauge à l'infini




son visage ridé, ses gestes lents -

depuis combien de temps

ne l'avais je pas vue ?




au bord de l'eau

ma robe se gonfle et se dégonfle

immobile




je touche encore une fois

ce sein, sa grosseur tapie

et la beauté du monde devant moi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

monika 24/06/2010 16:57



oui anna ... la beauté du monde ! ah... la beauté du monde - et quoi de mieux qu'un haïku pour en faire voir des petits bouts à d'autres...  et leur permettre de s'en rendre compte. Comme tu
t'en doutes, c'est le dernier de cette petite suite qui m'émeut le plus.