Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2011 3 05 /01 /janvier /2011 10:48

Je doute et trébuche sans cesse sur le regard que je porte sur ce que mes yeux me donnent à voir... Je suis riche de ce regard, je suis pauvre de ce qui me reste invisible... Les oiseaux m'ont appris tant de choses... les arbres me font de moins en moins peur... le ciel, nuit et jour multiplie mes espoirs... J'attends le printemps pour  retourner dormir sous les étoiles.

De printemps en printemps, d'été en été, d'automne en automne, d'hiver en hiver, c'est toujours le même  homme qui m'apprend à découvrir la terre et les montagnes. Son écoute de chercheur complète la mienne de rêveuse... Qu'il écoute les bruits de la terre ou que je tende l'oreille vers les cieux... nos esprits se croisent  au milieu de ce dialogue impénétrable...

 

peu à peu le silence s'installe dans ma tête, pour laisser place à une autre écoute... peu à peu mon écriture se dilate pour laisser place à la page vierge... peu à peu ma peinture devient le reflet d'elle même... Lorsque tout sera accompli, viendra le temps où je laisserai ce blog tranquille...

 

 

 

de temps en temps
un vieil arbre
me sert de refuge


les oiseaux m'apprennent
à écouter les arbres

 

 

 

loin sur l'étang

l'enfant contre moi

identifie ses premiers oiseaux

 

 


 

 



 

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sophie 05/01/2011 17:44



"mon écriture se dilate"


je comprends cela anna...


mais quand le moment sera venu... vous nous manquerez...


vos mots, vos peintures, le visage qui se dessinent derrière me manqueront...


apprendre à vivre aussi le vide...


bonne année