Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 décembre 2010 5 31 /12 /décembre /2010 16:14

 

Il est des lenteurs quelque chose d'impalpable qui imprègne le temps et laisse l'oeuvre s'accomplir tout naturellement...Sur un mode Pythagorien de la transmutation des âmes, le réalisteur de ce film quelque peu surprenant,  marque les quatre saisons de cette Calabre hors du temps par l'emboitement de nos quatre vies les une dans les autres.

L'homme est un minéral car son squelette est constitué de sels. L'homme est aussi un végétal car son sang est comme la sève des plantes ; il est animal parce qu'il est mobile  et possède une connaissance du monde extérieur. Enfin l'homme est humain, car il a volonté et raison . Nous devons donc nous connaître quatre fois.

 

 

une poésie que seule un pays latin peut nous offrir ...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by anna - dans films
commenter cet article

commentaires