Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 novembre 2010 7 14 /11 /novembre /2010 11:41

 

Si l’action du film et les personnages sont contemporains, l’histoire puise sa source dans la culture d’un peuple mystérieux, celui des Méria. Ils ont aujourd’hui disparu, leur culture a été depuis longtemps assimilée par les Russes... mais  leur présence reste toujours palpable. Ils n’ont pas vécu d’une manière singulière : ils s’habillaient, parlaient et se nourrissaient comme nous. Néanmoins, leurs racines sont davantage finno-ougriennes que slaves. Ils se reconnaissent entre eux à des signes subtils qui échappent à notre perception. Lorsqu’ils ont à surmonter des épreuves, ils se tournent vers leurs rituels ancestraux. Par exemple, ils ne croient en aucun Dieu mais considèrent l’amour et l’eau comme sacrés.

 

le titre original de ce fil est "Ovsyanki"ce qui signifie bruant, un fringille de la famille des moineaux...

 

deux hommes, deux oiseaux, une femme défunte...  toute la force du film se déroule autour de ces étranges  personnages qui  perpétuent et appliquent  geste après geste  sans hésitation ...un rituel connu d'eux seuls... Magnifiques dans leur chagrin pudique et impudique ces deux hommes qui ont aimé  la même femme,  nous entraînent dans un voyage aux confins des secrets de l’âme, aux confins de  l'éternel amour, à la célébration  de la féminité, dans un périple humain où tendresse et mélancolie ne font qu’un.

 

 


 

 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by anna - dans films
commenter cet article

commentaires