Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 août 2013 1 19 /08 /août /2013 11:52

Ciel blanc ce matin, le cri d'alarme d'un pic noir traverse la vallée... cela faisait un bout de temps que je ne l'avais pas entendu celui là... Alors que le mois d'août est un mois de labeur et de retrait pour les oiseaux, certains lèvent le défi, et manifestent leur volonté d'être et de rester là où ils sont...

 

Des Alpes françaises aux Alpes italiennes, mes pas ont foulé les fleurs et les sentiers d'altitude tout juste impressionnante... J'ai vu des choses étonnantes... Des forêts entières capables d'avaler des montagnes... des abres, d'engloutir sans ménagement des rochers grands comme des maisons... des mousses, de s'accumuler les unes sur les autres, accrochant à la moindre surface susceptible de les porter ou de les entretenir, leurs microscopiques amarres... Éponges parmi les éponges elles filtrent et engorgent avec soin tout le surplus d'eau retenu entre les racines... Cachées derrière toute cette splendeur de vie, j'ai découvert des cascades à faire pâlir les plus grands peintres de sumi e... des trous d'eau aux profondeurs vertigineusement bleues... des glaciers désespérément magnifiques.  Je n'avais jamais poussé ma foi des montagnes jusqu'aux Dolomites. Ce nom résonnait dans ma tête depuis mon enfance comme un sanctuaire de l'impossible ascencion... Et je me suis laissée conduire tanquillement vers ces monolithes de calcaire, comme si le temps était enfin venu pour cette aventure là... comme si le temps organisait à ma place mes itinéraires initiatiques.

 

 

devant - derrière

nos pas se croisent 

avec beaucoup de fatigue

 

 

silencieux

son appareil photo

au paysage sans parole

 

 

 

vent froid

passant le col

avec nous

 

 

 

aussi haut !

les étoiles ont du mal

à se cacher

 

 


 


 

 

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires