Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 19:16

qu'est ce que le voyage ? un déplacement du corps et de l'esprit dans une dimension inconnue... une illusion qui enchaîne un semblant de réalité ? une mise à mort de ragots reçus par des colporteurs désinvoltes ? une mise à nue de ses propres limites ? Un plein qui se vide...? un vide qui s'absorbe dans le mystère d'un pays qui tend l'oreille vers des éléments improbables...? qui saurait le dire ? qui pourrait prétendre définir ce qui ne se comprend pas ?... 

Le Japon garde ses secrets... Au quotidien, les Japonais défendent leur archipel, en le rendant quasi inaccessible aux étrangers... Pour cela, il leur suffit de parler une des langues les plus compliquées du monde et de ne  s'exprimer qu'avec celle-ci... Déjà très compliqué dans les grands centres urbains, il est très périlleux de vouloir parler autre chose dans le reste de l'archipel... Et pourtant, les Japonais sont des personnes chaleureuses, pacifiques et tranquilles... Serviables et bons vivants, ils rendent très facilement services. Tout en sourires et tout en courbettes ils dissimulent sagement leurs émotions... L'ojigi, qui consiste à adresser la parole aux gens, en inclinant la tête, devient vite une pratique pour les  gaijin (les étrangers)... 

les Japonais apprécient qu'on admire la beauté de leur paysage...  Jamais, nous n'avons parlé de Fukushima... cela ne semblait tout simplement pas possible... comme si cette catastrophe avait érigé une barrière insurmontable de tabous. Le drame habite chaque habitant de l'archipel,  leur rappeler, n'aurait éveillé qu'une blessure supplémentaire... Dans cet océan aujourd'hui saturé de pollution, les hommes continuent de pêcher et de consommer les innombrables richesses que dispensent ces eaux devenues sinistres... Que leur reste t-il, derrière les mensonges, derrière le déni et le mépris que les responsables du nucléaire leur accordent ?... que leur reste-t-il pour nourrir leurs enfants ?... combien de temps encore leur soleil se lèvera t-il dans l'épaisseur de cet insupportable doute ? 

 

 

survolant trop haut

Fukushima

les centrales muettes

 

 

au loin des bateaux de pêche

 

 

 

la baie de Sendai

  repose ici 

 

 

silence

 

 

dernier regard sur l'île

de plus en plus petite

 

 

j'ouvre mon livre

 

 

à la page 25

le contour d'une feuille d'érable

sèchée

 

 

 


 

 


  Hokkaido 7440

 

 


 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires