Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 novembre 2011 1 21 /11 /novembre /2011 07:52

 

 

"il était une fois en Anatolie" est un film dont on ne sait pas au juste ce qu'on attend... Sombre, autant par ses hommes aux humeurs changeantes qui occupent tout l'écran pendant 2 h30 que par son paysage d'hiver monotone et glacial... Mais voilà, il faut s'appeler Nuri Bilge Ceylan, pour faire de cet ensemble de vie quelque chose qui frise le magnifique... Ces  visages sinistres transpercent le coeur de ceux qui les regardent, ne laissant aucune autre possibilité que de s'attacher à chacun de ces hommes. Au plus profond de cette Anatolie sobre et sauvage, les questions sans réponses heurtent les âmes indulgentes.  Jouant du clair obscur à faire pâlir Quentin de La Tour, Nuri Bilge Ceylan apporte au film, une touche pénétrante de sentiments dont on ne peut que deviner la consistance. Avec cet éclairage d'un autre âge, il imprègne les deux femmes qui traversent discrètement ce film, d'une importance majeure. Ombres de lumière parcourant la tristesse des hommes comme un champ de bataille, ramassant au passage quelques regards émerveillés et désespérés, ces femmes sans un mot répondent aux questions essentielles que se pose ce pays dépossédé... La force de Nuri Bilge Ceylan, consiste à nous apporter tout cela avec pas mal d'humour...

 

Magnifique !!!!

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by anna - dans films
commenter cet article

commentaires