Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 avril 2010 4 29 /04 /avril /2010 13:01

 

 

aller -là

entendre le vent

porter les oiseaux

 

trait-- 1135

Photo M. Dietrich



le bruit de la fontaine

remonte la ruelle

ensoleillée

 

 

 

trait-- 1138

Photo M. Dietrich

 

 

 

un peu de vaisselle

dans le torrent

 

 

 

trait-- 1077

Photo M. Dietrich

 

 

la lune se déplace -

les yeux fermés

 


trait-- 1051

  Photo M. Dietrich

 

 

pas un souffle

temps libre

sur les sommets

 

 

trait-- 1189

Photo M. Dietrich

 

 

couchée dans l'herbe

sans vent et sans nuages

 

 

 

trait-- 1098

Photo M. Dietrich

 

 

 

retirant le  bivouac 

de minuscules herbes

se déploient



 

trait-- 1261c

Photo M. Dietrich

 

 

 

sous le névé

l'impatient 

vol du bourdon

 


 

trait-- 1179b

Photo M. Dietrich

 

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

py daniel 30/08/2010 12:53



oui anna, et ces magnifiques photos de Michel !


bravo (à tous les deux !)


d.



monika 02/05/2010 17:30



Des vautours... ! Ça donne un peu la chair de poule, non ? Il y en a ici aussi, j'aurais dû les reconnaître. Quant à l'aigle à tête blanche, il est très rare ici, mais nous avons eu la chance,
une fois, au Lac Clair, d'en observer un. Ah, c'est tellement beau et tellement sauvage, là-bas... Ça me donne une telle envie de m'échapper de la ville....



anna 02/05/2010 10:21



 ce sont des vautours fauves et moines Monika ... ... nous n'avons pas ici le pygargue à tête blanche dont tu parles ...il n'ya a que celui à queue blanche, mais tellement rare qu'il ne faut
pas espérer le voir à moins d'aller sur le lac du der en hiver et dans de très bonnes conditions ...


 


merci de ton passage et à bientôt


 


anna


 


anna



monika 30/04/2010 20:44



Ahhh ! Que c'est beau, ce récit dialogué en photos et haïkus, de votre randonnée en haute montagne ! Les oiseaux : est-ce que ce sont des aigles à tête blanche ? Je ne connais pas bien les
oiseaux des montagnes, encore moins chez vous que chez nous. J'aime beaucoup le tout - qu'on peut lire sur plus d'un niveau, n'est-ce pas ....